En altitude, les rayons du soleil sont moins filtrés par l'atmosphère et la quantité d'UV augmente de 4% tous les 300m. 

De plus la neige réfléchit 85% des UV ( 80 fois plus que l'herbe et 4 fois plus que l'eau).

Le port de lunettes de soleil ou d'un masque est donc indispensable en montagne pour supporter l'intensité de la lumière réfléchie par la neige.

Depuis janvier 1997, une norme européenne "Directive pour l'équipement de protection personnel", 

EN 89/686 impose aux fabricants le marquage CE indiquant la catégorie du filtre. 





L'indice de filtrage (de 1 à 4) indique le pourcentage de lumière filtrée.
  • indice 0 : filtre de 0 à 20% de la lumière
    usage réservé au bureau, à la maison, dehors par temps gris
  • indice 1 : filtre de 20 à 47% de la lumière
    usage pour l'extérieur en cas de faible ensoleillement
  • indice 2 : filtre de 47 à 82% de la lumière
    usage : conduite automobile
  • indice 3 : filtre de 82 à 92% de la lumière
    usage : ski de moyenne montagne
  • indice 4 : filtre de 92 à 97% de la lumière
    usage : ski de haute montagne, alpinisme


En montagne, il faudra éviter les verres trop étroits qui ne protègeront pas contre les rayons latéraux et contre les rayons venant d'en haut. La forme de lunettes idéale (sans compter sur la mode!) est une forme montant jusqu'au niveau des sourcils et aussi large que le visage. 

Au niveau du traitement des verres, voici quelques définitions :

Le verre polarisant permet d'absorber la lumière polarisée horizontalement (c'est-à-dire réfléchie par une surface plane comme la mer ou la neige) que notre oeil ne sait pas stopper et qui donne une impression de flou. Ces verres fonctionnent comme des stores vénitiens permettant d'atténuer la réverbération.

Le verre photochromique se teinte sous l'action des UV passant ainsi spontanément d'un indice de protection 0 à un indice 3 selon la luminosité.



En ce qui concerne le 
choix de la couleur des verres de vos lunettes ou de votre masque de ski, la teinte choisie aura un effet sur le respect des couleurs et des contrastes : 

  • un verre brun entraîne une légère falsification des couleurs mais apporte un confort de vue
  • un verre gris apporte une reproductibilité neutre des couleurs, c'est la teinte la plus courante des lunettes de soleil
  • un verre jaune augmente les contrastes, c'est la teinte à utiliser au ski en cas de brouillard ou de "jour blanc"
  • un verre vert renforcera le vert naturel et n’entraînera donc une légère falsification des couleurs